1961 : Sprite part à la conquête de l’Amérique. La marque créative s’impose d’emblée. Coca-Cola se met au rouge et Fanta hisse haut l’orange. Depuis 1961, Sprite décline le vert sur ses emballages et dans ses publicités. 

Le vert est une couleur à la fois classique et moderne, synonyme de fraîcheur. Il n’est ni provocateur ni monotone. En 2013, le Pantone Color Institute désignait le vert (Emerald 17-5641) couleur de l’année. « Le vert est une nuance chaude. C’est aussi la couleur la plus répandue dans la nature. L'œil humain est plus réceptif au vert qu’à n’importe quelle autre couleur du spectre », explique Leatrice Eiseman, Executive Director du Pantone Color Institute.

Sprite a bâti sa réputation mondiale sur la forme de sa bouteille verte. Sa bouteille à fossettes exclusive séduit en effet par son originalité. À en croire les grands maîtres du design, c’est en misant constamment sur le vert (points de vente, distributeurs de boissons et présentation générale de la marque) que Sprite a forgé sa notoriété. La marque a ainsi toujours pu surprendre ses adeptes dans le monde entier.

Sprite se met au vert

Dans les années 60, les créatifs et les ingénieurs de The Coca-Cola Company ont sérieusement planché sur un design pour la marque Sprite. Les emballages de Sprite, l’image de marque et le groupe cible ont orienté le choix du vert pour les étiquettes et des panneaux publicitaires cartonnés. La petite bouteille verte s’est déclinée dans des dizaines de modèles en s'alignant sur les mêmes caractéristiques et critères de qualité que l'emblématique bouteille contour de Coca-Cola.

1967 : Sprite poursuit sa conquête du marché. À l’époque, elle est disponible pour 85% de la population américaine et dans 38 autres pays. L'équipe de The Coca-Cola Company fait alors appel à une agence de pub new-yorkaise pour imaginer une nouvelle canette et une nouvelle étiquette. Sprite a l’intention de renouveler ses emballages. Les créatifs jouent la carte de l’innovation et de l'originalité. Un an plus tard, le nouvel emballage fait son entrée sur le marché. Le magazine de l'embouteilleur Coca-Cola parle d'une « esquisse dans des couleurs vertes contrastantes », et prédit le succès au Sprite revisité.